Choisir en Beauté

Rechercher sur bearNA

La peau

Aussi appelé Corium.

La barrière entre l'épiderme et le derme est imperméable à toute molécule de taille normale. A la jonction entre le derme et l'épiderme se trouve une structure appelée jonction dermo-épidermique.

Le derme, formé par un tissu conjonctif, est la couche principale de la peau. Il représente environ 90% de l'épaisseur totale de la peau. Il se compose de la zone papillaire, proche de l'épiderme, et de la zone réticulaire, couche la plus profonde de derme. Sa fonction principale est d'être la structure de soutien. Il joue un rôle important dans le phénomène d'hydratation, de thermorégulation et de cicatrisation.

Le derme contient des vaisseaux sanguins et lymphatiques (qui assurent le nutrition de l'épiderme et jouent un rôle dans la thermorégulation et la cicatrisation), les récepteurs nerveux, les follicules pilo-sébacés (la base du poil), les glandes sébacées, qui sécrètent le sébum qui graisse la peau en surface, les glandes sudoripares qui sécrètent la sueur, éliminant ainsi les toxines. Les principales cellules du derme sont les fibroblastes principalement situés dans la zone papillaire. Ces derniers assurent la synthèse de deux fibres protéiques : les fibres de collagène et les fibres d'élastine. Les fibres de collagène permettent une résistance à l'étirement et élaborent le tissu cicatriciel pour réparer les coupures et les écorchures. Elles attirent et fixent l’eau, et contribuent à l’hydratation de la peau. L'élastine est responsable de l'élasticité et de la souplesse de la peau. A mesure que nous vieillissons, le nombre de fibres collagènes et élastiques que nous possédons diminue. Il en est de même pour le nombre de cellules adipeuses dans le tissu-sous-cutané. Le nombre de fibroblastes, lui, diminue de moitié entre 20 et 80 ans.