Choisir en Beauté

Rechercher sur bearNA

Les crèmes solaires

- Les filtres ayant une activité œstrogénique sur les rats

  • Benzophénone-1 (BP-1), Benzophénone-2 (BP-2)
  • Benzophénone-3 (BP-3 ou BZ-3 ou oxybenzone)
  • 4-méthylbenzylidène camphre (4-MBC)
  • 3-benzylidène camphre (3-BC)
  • Octyl-méthoxycinnamate (OMC)

Source : Margaret Schlumpf, Toxicology, décembre 2004

- Les filtres instables à la lumière

  • Oxybenzone (benzophénone-3)
  • Octyl-méthoxycinnamate (OMC)
  • La stabilité de l’oxybenzone est un sujet de controverse. L’industrie des filtres solaires affirme (évidemment !) qu’il est très stable ; des scientifiques indépendants le disent “relativement” photostable. Mais des chercheurs de l’université de Hambourg, en Allemagne, ont démontré qu’il est rapidement oxydé par la lumière.

- Les filtres qui traversent la barrière de la peau

  • Oxybenzone (benzophénone-3)
  • Octyl-méthoxycinnamate (OMC) faiblement
  • 4-méthylbenzylidène camphre (4 MBC) faiblement

- Les ingrédients à bannir

  • PABA et Padimate O : Ces ingrédients ont déjà été abandonnés par beaucoup de fabricants, car ils sont allergènes. Mais ils ont également des propriétés “photomutagéniques”, c’est-à-dire qu’ils peuvent engendrer des modifications génétiques dans les cellules de la peau, sous l’effet de la lumière.
  • Oxybenzone - L'un des principaux composants dans plusieurs écrans solaires. L’Oxybenzone est aussi un exhausteur de pénétration - un produit chimique qui aide les autres produits chimiques à pénétrer dans la peau - ce qui signifie que tout produit chimique sur la peau sera rapidement absorbé dans le sang. Cet ingrédient commun dans les produits solaires est un produit chimique endocrinien perturbateur qui endommage les cellules mais qui est aussi potentiellement dangereux pour les femmes enceintes en particulier. L’Oxybenzone a été prouvé comme diminuant le nombre de spermatozoïdes et allonger le cycle oestral chez la souris, de plus il est potentiellement cancérigène chez l'homme.
  • Palmitate de rétinol – Le Rétinyl est un dérivé de la vitamine A et est souvent utilisé dans les lotions et crèmes solaires. Il est associé à la croissance accélérée des lésions de la peau et des tumeurs lorsqu'il est combiné avec l’exposition solaire. Le rétinyl est souvent utilisé pour réduire l'apparence des rides, mais certaines données suggèrent que les FDA rétinyls ont des propriétés cancérigènes, ce qui signifie que quand ils sont appliqués sur la peau et exposés au soleil, cela peut accélérer la formation de cancer! Cet ingrédient est dans environ la moitié des écrans solaires vendus dans le commerce.
  • Octyl-méthoxy-cinnamate a été démontré comme endommageant les cellules de la peau, et de nombreuses personnes sont très sensibles ou allergiques à cette substance. Il peut provoquer une éruption cutanée grave, des rougeurs et des irritations aux personnes sensibles.
  • Benzophénone-3 (BP3), Homosalate (HMS), de camphre 4-méthyl-benzylidène (4-MBC), octyl-methoxycinnamate (MOC), et octyl-diméthyl-PABA (OD-PABA) ont tous des effets oestrogéniques (ce sont des perturbateurs endocriniens) dans le corps, qui peuvent conduire à un gain de poids (les xénoestrogènes peuvent causer des «rondeurs rebelles du ventre») et plusieurs types de cancers, y compris le cancer du sein - même chez les hommes.

- Ne pas utiliser de crèmes contenant une certaine forme de la vitamine A, le retinyl palmitate, qui favoriserait le cancer de la peau.

- Utiliser des lotions plutôt que des sprays ou des poudres

Le Center for Disease Control (CDC) a publié une nouvelle étude montrant que presque tous les Américains sont contaminés par l'oxybenzone, un ingrédient largement utilisé dans les écrans solaires. Ce produit chimique a montré jusqu'à maintenant des liens potentiels avec des troubles allergiques hormonaux, et des dommages sur les cellules, ainsi que des faibles poids de naissance chez les bébés lorsque les mères sont exposées pendant la grossesse.